Stéréosuper, l'agence de communication créative qui rend les startups cools

Trainline, Stuart, Kapten ou Clustree... L'agence de communication créative Stéréosuper aide les startups à définir leur image, identité et leur design pour qu'elles s'imposent comme des références. Nous sommes allés à la rencontre Boris Forconi, fondateur de l'agence, pour en savoir plus.

Bonjour Boris, peux-tu me présenter StéréoSuper ?

Stéréosuper c'est une agence qui accompagne des startups dans leur image de marque et dans leur communication. C'est ce qu'on fait la majeure partie du temps. On les accompagne sur des problématiques d'image de marque, stratégie éditoriale, plateforme de marque, branding, identité visuelle... Mais aussi sur des aspects plus Web Design, design, campagnes publicitaires, etc.

 
On a également une branche qui s'appelle Stéréosuper.dev qui elle est spécialisée dans le développement. Quand je dis "développement" c'est plutôt la partie développement créatif, donc plutôt le Front-end.
 
Et là on crée Stéréosuper.design, une branche spécialisée dans le produit : Design d'applications & UX.
 
Tu peux faire appel à nous sur les 3 ou sur une partie de ces expertises. C'est d'ailleurs ce qui se passe de plus en plus, les gens viennent nous consulter juste pour un de ces sujets et de plus en plus rarement pour l'ensemble. 

Peux-tu me parler de projets que vous avez eus pour chaque expertise métier ?

 

Sur la partie branding, on a travaillé Proximis ou Trustfolio. Cette partie branding c'est elle qui chapeaute le tout. Que ce soit du design, de l'UX ou du produit, il faut que tu sentes l'image de marque qui est derrière. Même chose pour du développement. On va pas faire des effets d'animation gratuits, on va le faire dans le sens du branding. C'est une réflexion pour mettre en adéquation ce que les gens font et l'image qu'ils projettent
 
Pour Stéreosuper.design, on a une approche expérience utilisateur et "design system". Comment concevoir un "design system" qui soit évolutif dans le temps, en fonction des applications. Sur ces sujets, on travaille avec des startup comme Ector, mais aussi des entreprises plus établies, notamment l'un des plus gros fabricants de panneaux solaires européens.
 
Enfin, avec Stréréosuper.dev, la problématique sous-jacente c'est comment adapter une image de marque à un développement, à de l'animation et de l'interaction. Y compris quand on n'a pas fait la créa en amont. C'est le cas avec Stuart, avec lesquels on travaille beaucoup. 
Nicolas Breuil, Global PR, Brand & Marketing Manager de Stuart, recommande Stéréosuper
Nicolas Breuil, Global PR, Brand & Marketing Manager de Stuart, recommande Stéréosuper

Qu'est ce qui différencie StéréoSuper d'une agence de communication ?

 
Par rapport à une agence de communication classique la grosse différence c'est que nous on ne fait pas de stratégie média. On se concentre sur l'image de marque, la transformation du site et très peu sur l'acquisition de trafic ou sur le plan média. On ne travaille pas sur des plans d'acquisition de trafic, la stratégie.

Et d'une agence web ?

 
Sur le développement, on ne fait pas de développement back-end. On peut s'occuper d'un CMS mais dès qu'il y a une complexité produit avec des interactions un peu compliquées, on n'est pas la bonne agence, on n'a pas l'expertise.
 
Notre atout c'est vraiment du développement créatif. Le liant de tout ça c'est que tout est orienté vers la transformation de l'image de marque. Et cette image elle est véhiculée dans tous les aspects ludiques du design et du web. 

Qui se cache derrière Stéréosuper ?

Aujourd'hui, on est 8 personnes. Au sein de l'équipe, il n'y a quasiment que des gens qui produisent.

On est 3 directeurs artistiques : Jean-François qui est plutôt orienté produit, Vincent, qui est plus orienté branding et moi qui suis aussi plus branding.que c'est un peu compliqué tout le monde a des techniciens différents.

On a 4 développeurs, qui ont tous un profil de créatif. Célia qui est arrivée il y a 8 mois, s'occupe quant à elle de fluidifier la relation avec les clients et le suivi des projets. Vu que nous travaillons avec une méthodologie pbase sur des sprints d'une semaine très courts, c'est très important qu'il y ait une passation des dossiers qui se fasse bien, une documentation bien écrite, des process qui nous permettent de mieux de mieux favoriser les échanges. Elle va donc tester des outils pour optimiser le process et faire le liant sur les projets.

Enfin, Julie s'occupe de l'administratif.

C'est quoi la culture Stéréosuper ?

On prône l'agilité, la liberté individuelle, l'autonomie. Chacun s'organise comme il veut et on met tous les moyens pour que ce soit possible. On a cassé toutes les notions d'échelons, de logistique qui nous coûtaient de la contrainte. 

Qui sont vos clients ?

Historiquement on travaille à 80% avec des startups et 20% avec des grands groupes ou des PME. On a pas de modèle arrêté, ce qui est important c'est qu'ils viennent nous voir par affinités, avec l'envie d'appliquer de nouvelles façons de travailler. C'est avec ces gens là qu'on fait les projets les plus sympa, où on s'éclate et où ils s'éclatent.

On a par exemple collaboré avec le CBP Group, une grande entreprise dans l'assurance emprunteur. Ils sont venus nous chercher parce qu'ils voulaient refondre leur outil et pas le refondre avec des agences de conseil classiques, des grosses machines

Pour les startups, on intervient souvent dans un rôle de pompiers, c'est à dire une image de marque a recentrer, qui a une nouvelle ambition ou qui n'avait pas encore été travaillée et doit l'être après une levée de fonds. C'est dans ces phases là, qu'on travaille le mieux.

Ce qu'on cherche avant tout, c'est un lien avec nos clients, qu'on partage la même culture. On a cette chance de pouvoir choisir nos clients, de ne pas courir derrière les marques qui claquent, qui sont les plus hype, où celles qui ont le plus de budget. Quand on voit un prospect on se dit "Ils aiment bien notre approche en sprint. Ils ont l'air super sympa ils sont venus nous chercher pour ça. Ils ont un produit qui tabasse, où en tout cas on est vraiment en phase avec ce produit, on y croît et on a envie de bosser ensemble."

Les qualités pour lesquelles l'agence Stéréosuper est recommandée par ses clients
Les qualités pour lesquelles l'agence Stéréosuper est recommandée par ses clients

Pourquoi vos clients sont contents ?

Sur Trustfolio, nos clients nous recommandent pour notre créativité. C'est une bonne nouvelle puisque c'est ce qu'ils viennent chercher chez nous. On a un ADN créatif dans notre travail et dans notre façon de le faire, donc ce n'est pas du tout étonnant.

La satisfaction client c'est fondamental pour nous. Par exemple, même si le budget est dépensé et que la période impartie pour la mission est dépassée, on part du principe que, s'il reste une frustration par rapport à la prestation on va le faire. On préfère se dire que ça nous coûte 2 jours, plutôt que de dépenser ce budget dans des adwords ou équivalent. C'est grâce à cette culture, que nos clients sont contents, qu'ils vont nous recommander et qu'on a un excellent bouche à oreille. C'est d'ailleurs pour ça qu'on négocie très peu les budgets, parce qu'on a a priori chiffré ce qui nous paraissait juste et si jamais ça déborde on ne va pas chipoter. Peu importe que tu sois un gros ou un petit

Comment vois-tu Stéréosuper évoluer ?

On a passé les deux dernières années à identifier ce qui nous motivait, nos envies, nos valeurs et ce qui nous faisait avancer.

Dans l'année qui vient, on veut structurer et clarifier notre offre, ce que les gens perçoivent de ce qu'on fait. Comme je le disais c'est très difficile pour nous d'expliquer exactement le périmètre de Stéréosuper, on va le rendre le plus clair possible notamment avec la classification Stéréosuper, Stéréosuper.design, Stéréosuper.dev. Ca implique aussi plus de clarté dans la répartition des tâches en interne et en externe avec nos prospects. Les qualifier en amont, passer du temps à bien expliquer qui on est, bien comprendre à qui on a affaire. L'objectif final c'est que tout le monde se régale en travaillant sur le dossier et soit content à la fin. 

On a pas particulièrement de volonté de croissance. On est pas en train d'aller chercher des projets pour justifier des postes, on ne va pas accepter un dossier juste parce qu'il nous permettrait de recruter. On préfère dire non, reporter. On va garder une croissance maîtrisée, très douce, jusqu'à ce qu'il y ait des gens qu'on rencontre qui nous plaisent. 


Vous avez besoin d'inventer ou ré-inventer votre marque ? Consultez les témoignages des clients de Stéréosuper sur Trustfolio ou rendez-vous sur leur site internet.

Articles liés :

Retrofutur l'agence de communication qui invente et ré-invente les marques

Le top des meilleures agences de communication (2017/2018)

Eldorado : la plateforme du financement pour les Startups