PR Club : le groupe d'entraide des agences RP

Depuis plusieurs années les agences RP évoluent dans un environnement mouvant : transformation des médias, évolution des demandes des annonceurs... Autant de raisons qui ont poussé Jonathan Ganem, fondateur de l'agence de Relation Publics, Talents PR à créer le PR Club, un groupe d'entraide entre RP. Pour en savoir plus nous sommes allés à sa rencontre.

Bonjour Jonathan, peux-tu te présenter ?

Bonjour, j’ai un parcours plutôt atypique, puisque diplômé d’une école de commerce, je suis l’un des rares de ma promotion à avoir évolué dans le secteur de la Communication. J’ai alors fait mes armes au sein de prestigieuses entreprises telles que By Terry dans le secteur de la beauté et le Morgans Hotels Group dans l'hôtellerie. Une occasion de découvrir le secteur des relations medias et relations publics. Ma décision était donc rapidement prise et toute tracée sur mon projet professionnel.

Mes aventures étudiantes auraient dû se poursuivre à l’ESC Rouen pour un Master en Communication d’Entreprises, mais une aventure a changé la donne. Une fois accepté au Master en Mai 2005, celui-ci devait démarrer en Octobre de la même année avec une majeure partie du temps passé en entreprise. En Juillet, une opportunité se présente : intégrer l’équipe de communication de L’Oréal Paris France. Cette aventure a été si riche en trois mois à peine que j’ai finalement renoncé à intégrer ce Master. Marie Gulin, Aude Naegellen et Rolande Picout m’ont alors permis de découvrir toutes les facettes du métier (outils de communication, relations media, lancement de produits, voyages de presse…). Cette formation fera que j'intègre ensuite une autre division du groupe : Cosmétique Active France. J'étais alors en charge du lancement de deux marques : Sanoflore et SkinCeuticals et travaillais en direct avec les Directeurs Généraux, Directeurs de la Communication et Directeurs Marketing de chacune des entités, une aventure exceptionnelle et des rencontres inoubliables ! Un sacré challenge puisque les deux marques ont été lancées a quelques jours d’intervalle ! Merci Caroline Demazure, Jessica Sukerman, Françoise Munch, Ariane Latreille, et Margot Lepeu de m’avoir tant appris ! 

En 2010, j'ai rejoint l'agence Burson Marsteller (devenue BCW). A l'origine, j'y suis arrivé pour accompagner une marque de beauté, qui, au moment de mon intégration, ne sera finalement pas rentrée. La Directrice de mon Département, Bénédicte Pouilly, m’annonce alors que je vais travailler sur divers secteurs: agroalimentaire, tourisme... Trois semaines après mon arrivée, je me retrouve à Zurich pour présenter le plan d’actions d’une compagnie aérienne, un moment qui me fera prendre une nouvelle décision: évoluer en agence. 

Travailler en agence est l’expérience la plus enrichissante que l’on puisse vivre : élaborer des stratégies, travailler sur des problématiques très diverses et avec l’international, connaître des journalistes tous secteurs  et tous types de médias confondus et surtout se battre afin d’obtenir des résultats pour des grands comptes et/ou des clients qui ne sont absolument pas annonceurs. L’agence, c’est une occasion unique de proposer des actions et obtenir une certaine satisfaction lorsque celle-ci est un succès auprès des publics ciblés. Rien de mieux que de recevoir en fin de parcours un Grand Prix pour l’une des actions menées ! Ces cinq années ont aussi été l’occasion de travailler entouré de brillants collègues avec lesquels j’ai pu grandir et évoluer: Hélène Boulanger, Nicolas Sutter, Damien Roemer, Angéline Lechat, Xavier Bossaert... Mais également d’avoir pu intégrer les équipes de managers inspirants : Bertrand Paul, Karine Froger, Lorie Lichtlen.  

En 2015, une envie de défendre des startups est arrivée. Il était donc temps de voler de mes propres ailes et créer ma propre entité : Talents PR.

Jonathan Ganem - Fondateur de Talents PR et du PR Club
Jonathan Ganem - Fondateur de Talents PR et du PR Club

Peux-tu nous en dire plus sur Talents PR ?

Talents PR, c’est une agence de relations publics et une équipe de 3 personnes, chacune ayant des expertises différentes, ce qui nous permet d’accompagner des clients tous secteurs confondus. Notre objectif est de limiter le nombre de clients par personne afin de travailler au mieux sur leurs problématiques. Nous avons cependant une certaine passion qui est de faire émerger les marques aux concepts innovants, tant sur un aspect Corporate que Produit. Nous comptons également parmi nos clients des artistes de la nouvelle scène. En 5 ans d’existence, nos expertises sont multiples: automobile, beauté, culture, entertainment, santé, startup, tourisme...

Nous faisons en sorte que ces projets nous plaisent avant tout afin de nous animer et nous assurer que nous saurons les défendre au mieux auprès des médias. Nous accompagnons actuellement des startups telles que la plateforme de coavionnage Wingly, Bricoco, Libheros, Ambuliz, les marques de beauté Terraké et Forvil, mais également des nouveaux lieux emblématiques de la capitale (Le Musée de l’Illusion, la Heroes Academy…).

Nos résultats sont obtenus dans tous types de médias (presse, web, TV/Radio…). Nous travaillons de manière totalement transversale, ce qui rassure nos clients et prospects.


Quelle est la définition d’une agence RP pour toi ? Quelles sont ses missions ?

La définition du terme RP évolue avec le temps mais on peut dire qu’elle correspond aujourd’hui aux Relation Publics, tout simplement car nous devons nous adapter aux multiples publics ciblés par nos clients. Une agence RP, à l’aide d’une équipe dédiée, a donc pour objectif de travailler la notoriété d’un client à l’aide d’une stratégie pour sensibiliser ses publics (journalistes, influenceurs, pouvoirs publics, consommateurs…).

Les missions sont telles que le spectre est relativement large, mais je dirais que au-delà du plan d’actions, il est important de former ses clients au monde des médias. Nous apprenons donc à nos clients quelques notions: les groupes médias, leurs typologies, leurs façons de fonctionner, les différents journalistes...Ces aspects les rassurent et nous permettent de beaucoup mieux travailler par la suite sur chacune des actions. 

Une agence RP ne cesse donc d’évoluer en fonction des nouveaux publics. A date, nous devons régulièrement intégrer les influenceurs. L’approche étant très différente des médias, nous devons donc avoir une réelle expertise de la communication à 360.

Un évènement du PR Club
Evenement du PR Club

Tu as lancé il y a deux le PR Club. Qu’est-ce que c’est ?

Le PR Club est né en Août 2017. A l’heure où nous sommes en permanence connectés et dans un souci de réactivité, le PR Club est le premier groupe WhatsApp dédié aux actualités RP. L’objectif est d'échanger au quotidien sur toutes les problématiques du métier : nouveaux médias, coordonnées de journalistes, offres d’emplois et stages, lieux événementiels, et surtout l’actualité…

C’est aussi une occasion de créer des équipes pour des clients, de nombreux freelances font partie du groupe. Etant donné la liste d’attente pour nous rejoindre, une page Linkedin a récemment été lancée. Le PR Club, c’est avant tout une communauté et de l’entraide !

Comment sont sélectionnés les membres du PR Club ?

L’essentiel est de travailler dans le secteur des RP, que l’on soit freelance, en agence ou chez l’annonceur. A date, ma seule demande est d’en savoir un minimum sur chacun des membres, je demande donc toujours nom/prénom, mail, numéro de portable et la situation professionnelle actuelle. 

Etant donné la médiatisation du projet, j’ai été rapidement approché par tous types de profils et nous sommes ravis de compter parmi nous des fondateurs d’agences, des dirigeants, managers et consultants. Les informations fusent, les réponses suivent, certains trouvent des postes ou missions en freelance, c’est ma première satisfaction! 


Quelle est la prochaine étape pour le PR Club  ?

Dès son lancement, il y avait une volonté pour les membres de se rencontrer. Nous avons donc créé quelques rendez-vous et des rencontres informelles, en partenariat avec le lieu Kampai Events (un grand merci à Annie Bost et Charlotte Oules).  Des conférences thématiques ont eu lieu par la suite comme “Comment contacter un journaliste aujourd’hui ?”. Étaient alors réunies les fondatrices de Parole de Mamans (Leslie Sawicka Namer), Les Eclaireuses (Melody Madar), la rédactrice en chef de Maddyness (Anais Richardin), ainsi que Nathalie Bloch-Sitbon et Ruth Nabet Cohen. Ce plateau était une occasion d’apprendre que chaque média dispose de méthodes de fonctionnement différentes. Les dirigeants d’agences et managers ont donc convié leurs équipes au rendez-vous car c’est une occasion de tout comprendre en un court laps de temps.

Je souhaiterais développer toujours plus cet axe : l'organisation de conférences et tables rondes pour toujours dépoussiérer le métier, mais également proposer des formations. Dans les thématiques à venir, nous allons prochainement recevoir un journaliste en exclusivité et connu de tous les publics qui va lancer son propre média. Hâte de pouvoir vous en dire plus! 

Merci encore pour cette interview!

Articles liés :

La liste des agences de production audiovisuelle recommandées par et pour des startups & scale-ups

La liste des agences RP pour des startups & scale-ups

Les agences RP pour les nuls