Les cabinets de recrutement pour les nuls

Vous pensez devoir recruter ? Vous avez été démarché par un cabinet de recrutement ? Ou peut-être avez vous entendu parlé d’un cabinet en particulier par un(e) autre entrepreneur ? Oui mais voilà, leurs rouages vous semblent obscurs et avant même de parler ROI, vous vous demandez comment ces structures vont pouvoir trouver la perle rare sans être dans vos chaussures. Dans cet article, nous (et quelques cabinets très bien recommandés par leurs clients) vous expliquons le pourquoi du comment des cabinets de recrutement.

Comment fonctionnent les cabinets ?

Un cabinet de recrutement sert à externaliser votre recherche de nouveau(x) collaborateur(s). L’entreprise cliente exprime un besoin pour un poste et le cabinet a pour mission de lui proposer une liste de candidats potentiels. Au préalable, le cabinet aura fait passer des entretiens à ces candidats pour vérifier leur possible compatibilité avec leur client.

Les 3 étapes de la collaboration avec un cabinet de recrutement

Dans un premier temps, le cabinet va s’entretenir avec vous afin d’identifier votre besoin et vos attentes vis-à-vis de votre futur nouveau salarié. Un bon cabinet de recrutement prendra le temps de vous connaitre avant de commencer ses recherches. Ils ont un vrai rôle de conseil, même si cela dépendra avant tout de la maturité de votre entreprise et de votre expérience dans ce domaine. Si vous êtes au clair sur votre brief, le cabinet comprend bien votre besoin et peut ainsi dénicher plus rapidement le talent que vous recherchez. Au contraire si vous avez un besoin en conseil, le cabinet vous accompagne pour définir le brief, définir l’offre et rédiger la fiche de poste.

Ensuite, le consultant s’occupe de trouver des candidats potentiels en passant par les réseaux sociaux, ou autres sites. Il fait une pré-sélection de candidats et vérifie les informations sur le CV : compétences, expériences passées et rédige des dossiers pour les candidats contenant les informations essentielles, les compte-rendus d’entretiens. Les méthodes varient selon les cabinets : certains s’occupent de chasser des candidats passifs dans les meilleures entreprises,

Dernière étape, le client, vous, rencontrez plusieurs candidats et avez le dernier mot : vous choisissez la personne avec qui cela fonctionne le mieux.

L’accompagnement ne s’arrête pas au moment où vous recrutez un candidat, un cabinet vous aide dans les négociations, s’assure que le candidat est à l’aise avec vous et que l’entente est au rendez-vous. Il s’agit d’un vrai accompagnement main dans la main. De plus, il relancera les recherches en cas de désistement du profil retenu, ou si le candidat ne convient pas.

La rémunération des cabinets de recrutement

La rémunération des cabinets de recrutement peut se présenter sous deux formes : L'accompte, ou le succès. 

L’accompte implique un paiement à la commande, puis après la présentation de candidats qu’ils vous plaisent ou non, et le reste à la signature.

Dans le cas du succès, vous payez une fois que vous êtes sûr de votre recrutement. Grâce à ce système, vous avez la garantie de trouver une pépite qui correspond à votre entreprise. Et sinon le cabinet reprendra ses recherches. 

C'est cette dernière option que vous recommande Anastasia de JOB4.

Un mot d'ordre : communication

Trouver la perle rare peut être un processus difficile même pour un cabinet de recrutement expérimenté. Aussi, il est essentiel que vous incitiez le cabinet à communiquer régulièrement avec vous.

Vous pouvez demander de recevoir des comptes rendus détaillés à chaque stade de la recherche. Combien de candidats potentiels ont-ils trouvé ? Combien de candidats passent-ils en entretien ? Le cabinet doit s’engager à rédiger des comptes rendus personnalisés sur chaque candidat reçu en entretien et aussi contrôler ses références.

Les conseils de 3 cabinets de recrutement pour une collaboration efficace

Connaitre au mieux son besoin

Selon Anastasia Chambraud du cabinet de recrutement JOB4, les clients peuvent partir de 0. Les cabinets sont là pour aiguiller leurs clients tout au long du processus de recrutement : de la rédaction de la fiche de poste à l’intégration du nouveau collaborateur. Si le prestataire que vous visez ne propose pas d’accompagnement complet, allez voir ailleurs.

En revanche, elle conseille d’être un peu avancé sur l’élaboration du brief pour s’assurer de partir dans la bonne direction et ainsi optimiser le timing alloué aux recrutements. Conseil à ne pas négliger : préparer un budget, « une Ferrari pas cher, ça n’existe pas Monsieur le client ».

Prendre le temps d'expliquer son besoin

Emmanuelle Vandepitterie de l'agence EIGHTY EIGHT, qui est aussi une agence de chasseur de tête et de recrutement, nous explique qu'un client qui prend le temps de bien présenter son besoin et qui est réactif à déjà fait une bonne partie du travail.

Lors de votre entretien avec le cabinet de recrutement, dans un premier temps, EIGHTY EIGHT vous conseillera sur la définition du poste, sur l'écriture du positionnement sur le marché, sur comment détailler le terrain et établir une fiche de poste, ainsi, ils pourront analyser votre besoin.

Même si ils ne sont pas expert dans votre secteur d'activité, ils feront de leurs mieux pour challenger votre candidat idéal pour votre poste vacant. C'est pour cela qu'il vous faut prendre le temps de détailler un maximum votre activité au cabinet de recrutement.

Préparer les entretiens

Meredith Detko du cabinet High Flyers Agency conseille d’organiser un training avec toute l’équipe, d’établir les réponses, de préparer les réponses en amont et de savoir quelles informations sont nécessaires pour chaque étape.

Ainsi l’équipe est au clair pour juger le plus objectivement possible. Un entretien bien structuré renvoie une bonne image de la marque employeur au candidat. Chaque personne qui passe dans la boite peut devenir un ambassadeur pour l’entreprise. Si l’expérience de l’entretien est positive ils vont le dire à d’autres gens. Chaque personne qui entre dans le process mérite de vivre la meilleure expérience possible. 

Cela dit, toutes les méthodes d’entretiens ne sont pas efficaces pour trouver les bons candidats :

« Bien sûr qu’il est important de juger les candidats sur leurs compétences mais il faut aussi tenir compte du fit des personnalités. En tant qu’humain on décide avec nos émotions et on tend à juger les candidats au feeling. Il est très important de rester objectif en toutes situations. Les entretiens trop structurés où on pose les mêmes questions à chaque candidat n’apporte aucune valeur ajoutée. Cela demande du temps à tout le monde mais aucun résultat ne convient. »

Elle ajoute que les entretiens trop agressif ou au contraire trop gentil ne fonctionnent pas non plus. L’un challenge trop les gens et les rend stressés ce qui peut parfois les bloquer dans leur réponse, l’autre justement ne challenge pas assez le candidat et ne fait pas ressortir le meilleur de lui-même.

Pour conclure, ce que l'on doit retenir des cabinets de recrutement, c'est que ces agences doivent travailler en parfaite symbiose avec vous pour connaitre vos besoins. Lors de vos discussions avec le cabinet, vous devez au minimum exposer tout vos problèmes et vos besoins par rapport a ce poste, suite a ça, l'agence peut vous aider à la définition d'une fiche de poste et à l'élaboration d'un budget.

Les bases pour travailler avec un cabinet de recrutement sont maintenant entre vos mains. Il ne reste plus qu'à identifier le meilleur cabinet de recrutement.

Ils ont contribué à cet article

High Flyers Agency 

EIGHTY EIGHT

JOB4

Articles liés :

10 Cabinets Comptables pour Startups

Le top des meilleures agences RP pour Startups & Entreprises Tech

8 Services incontournables pour bien manger en entreprise