Klap N Play, l’agence vidéo qui a la niaque !

Arthur Loyd, Locaboat, Admo.TV, Newdeal, Ornikar et d'autres sont unanimes : l'agence de production vidéo KLAP N PLAY sait trouver une idée pour marquer les esprits à travers les vidéos qu'elle crée. Originalité, rigueur et force de proposition font partie de leurs qualités, nous sommes allés à la rencontre de Philippine pour en savoir un peu plus.

Peux-tu me raconter l’histoire de Klap N Play ?

Klap N Play est née de la rencontre de deux volets : ma formation et ma passion. En effet je suis diplômée d’un Master 2 en marketing digital et j’ai passé 10 ans en école de cinéma. J’avais à coeur de fonder une société qui allie le marketing digital à l’audio-visuel.

L’idée vient d’une collaboration avec un client. Il avait besoin de vidéos tutoriels et à l’époque j’étais comédienne : je faisais la voix off française, espagnole et anglaise. Ça a été révélateur. Tout le monde a besoin de vidéos. Je me suis alors demandée pourquoi ne pas être la base de ce type de projet et devenir directrice artistique ?

Comment présentes-tu l'agence aujourd’hui ?

Nous avons bien évolué depuis le début de l’aventure. Aujourd’hui Klap N Play sert à proposer la création et la production de vidéos haut de gamme avec des standards cinéma en B2B.

KNP Pictures est notre antenne dédiée au cinéma. Nous produisons des films autour de thèmes qui nous tiennent à coeur : l’éducation, l’enfance et l’environnement, valeurs que nous souhaitons d’ailleurs mettre plus en avant sur le long terme.

Klap N Play est la partie institutionnelle qui alimente la partie éthique et cinéma. Klap N Play et KNP Pictures sont liées et le réseau de l’une fait synergie avec le réseau de l’autre.

Le témoignage de Jean-Luc Herment, Directeur associé d'Arthur Loyd à propos de Klap N Play
Le témoignage de Jean-Luc Herment, Directeur associé d'Arthur Loyd à propos de Klap N Play

Qui se cache derrière Klap N Play ?

Nous avons a un réseau d’une centaine de personnes : intermittents du spectacle et freelances. Nous les connaissons tous très bien à titre personnel. Ils sont triés sur le volet sur des critères précis. Ce sont notamment des professionnels du cinéma et pas uniquement des professionnels de l’audio-visuel parce que nous avons a un cahier des charges esthétique à respecter, en adéquation avec nos standards cinéma.

Ce sont des gens passionnés, formés dans des écoles de qualité, qui ont de l’expérience dans le cinéma, et avec qui on a toujours beaucoup de plaisir à travailler. Nos clients sont les premiers à le dire.

Quel est ton secret pour rendre tes clients si heureux ?

Ils sont sensibles à notre aspect très humain, éthique qui est développé grâce à KNP Pictures. La plupart du temps la satisfaction va au-delà du produit.

Bien-sûr, pas de secret : on fait preuve de beaucoup de rigueur avec nos projets. C’est pour cela qu’ils sont efficaces. On s’investit personnellement dès qu’on reçoit un nouveau projet. On essaie de comprendre totalement l’ADN du client et son histoire. Par exemple j’ai l’habitude de toujours me rendre sur place pour rencontrer nos clients et avoir la meilleure approche possible. Notre but est de l’aider à raconter son histoire et à avancer.

Enfin, nous voulons être le plus transparents et sincères possible. C’est pourquoi toutes les personnes avec qui nous collaborons (intermittents du spectacle, free-lances) répondent à ces valeurs. Celles-ci sont d’ailleurs très présentes dans nos productions cinéma. Elles sont un peu le reflet de ce qui me tient particulièrement à coeur.

Les qualités de l'agence Klap N Play vues par les clients
Les qualités de l'agence Klap N Play vues par leurs clients

Comment définis-tu ton client ou ton projet idéal ?

J’imagine que le client idéal est quelqu’un qui n’a pas peur de vouloir surprendre sa cible. On a beaucoup de plaisir à développer des projets avec une direction artistique forte et quand le client nous dit « surprenez moi ». On va l’aider à créer un pitch complètement original. C’est plus agréable pour nous car cela représente un nouveau challenge, mais aussi pour lui car son impact sera beaucoup plus fort.

Aujourd’hui le contenu vidéo est partout. J’essaie toujours d’expliquer que s’ils veulent que leur vidéo sorte du lot, il faut soit qu’elle touche émotionnellement (presque à en faire pleurer !), soit qu’elle fasse rire, ou qu’elle choque (ou qu’elle étonne). Autrement elle est directement noyée dans la masse et risque encore moins d’être partagée.

La notion de confiance a aussi son importance car c'est la base de toutes nos collaborations.

Plus concrètement j’ai principalement affaire à des clients dans le digital. Mais les domaines sont très variés : tourisme, assurance, viticole, financier, etc. Nos principaux partenaires sont des PME.

Quels sont tes retours d’expérience avec tes recommandations ?

La majorité des clients avec qui j’ai collaboré sont revenus deux, voire trois fois pour des vidéos et j’ai encore des contacts avec la plupart. Je ne suis donc pas étonnée en voyant leurs recommandations même si j’en suis reconnaissante. En effet, je suis plutôt heureuse de voir qu’ils prennent vraiment le temps de le faire alors qu’ils sont CEO et très occupés pour la plupart. Mais il faut dire que l’outil de Trustfolio (anciennement PrestaShare) est hyper efficace pour ça !

Le témoignage de Nicolas de la Villardière, B2B Mareting Manager d'Ornikar à propos de Klap N Play
Le témoignage de Nicolas de la Villardière, B2B Mareting Manager d'Ornikar à propos de Klap N Play

Comment fais-tu pour entretenir cette relation ?

Généralement je partage la même « niaque » que mes clients. Ils ont la volonté d’aller de l’avant, ils ont un projet et des valeurs à défendre ; comme nous. Il y a donc une espèce d’empathie collective qui joue aussi.

On instaure la confiance grâce à une communication authentique. Je sais que je collabore avec des personnes qui ne veulent pas perdre leur temps et qui attendent une relation honnête et transparente. Et attention : ça vaut dans les deux sens. Ca peut sembler bateau mais en réalité c’est plutôt difficile et ça demande aussi de notre côté de bien choisir nos projets. En tant que comédienne à l’époque, mon coach me disait souvent « il faut savoir choisir tes projets…et donc savoir dire non ». Il en va de même pour ma société. Travailler pour et avec des gens en qui l’on croit et donc le faire avec envie et efficacité.


Pour en savoir plus sur Klap N Play, vous pouvez consulter :

Articles liés :

6 raisons de faire des vidéos de témoignage client en B2B

Youmiam et Mojo Studio, les plus vidéos culinaires du marché

Comment Youmiam et Mojo Studio créent, ensemble, les plus belles vidéos culinaires du marché

Kazam! Production

Dans les coulisses de la créativité de l'agence de production vidéo Kazam!